Dreams Of Shinobis



 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un sombre faucon dans le désert

Aller en bas 
AuteurMessage
Minomura Shigeru
Anbu - Modo Pervers
avatar

Masculin
Nombre de messages : 91
Age : 24
Rang : ANBU
Date d'inscription : 16/07/2009

Feuille de personnage
Rang: Rang A
Affinité n°1: Katon
Spécialité n°1: Kekkai Genkai

MessageSujet: Un sombre faucon dans le désert   Jeu 16 Juil - 19:34

Petite indication, je joue avec ce personnage depuis toujours sur des forums RPG, seul le prénom change, et l'histoire s'adapte au forum.


HRP:

Prénom : Jeff
Âge : 15 ans
Comment avez-vous connu DOS ? Par top-site

RP:

Nom : Minomura
Prénom : Shigeru
Surnom : L'Emeraude de Suna
Âge : 22 ans
Poids : 77 kg
Taille : 1 M 85
Village : Suna

Physique : Shigeru a des yeux verts émeraude, et ses cheveux mi-courts sont de couleur blanche. Il préfère porter des vêtements larges, même en mission. Sa tenue varie selon les occasions mais il porte la plupart du temps un kimono marron avec des décorations argentées, ainsi qu'une ceinture bordeau. Sur tous ses vêtements se trouve l'emblème des Minomura.
Sauf lorsqu'il se trouve en tenue de cérémonie où il le porte à la hanche gauche, son katana se situe habituellement dans son dos.
Pour ces deux occasions, son bandeau frontal est négligemment attaché à sa ceinture.
En mission, il porte un kimono noir sans décorations, mis à part bien sûr l'emblème clanique. La ceinture qu'il porte alors est blanche. De plus, son armement s'agrandit considérablement : en plus du grand katana à la plume noire dans son dos, il porte aussi un katana de taille moyenne. Un autre très grand katana se trouve à sa hanche gauche, et deux petits katanas sont attachés en bas de son dos pour les combats rapprochés ou dans des endroits exigus. Faisant le plus souvent des assassinats, il porte à sa hanche droite une série de poignard et, dans une sacoche, des fioles de poisons.
Il porte son bandeau frontal sur le front en mission, ainsi qu'une demi-cagoule et son fameux masque par-dessus.

Caractère : Depuis la mort de son père, son caractère a profondément changé. Alors qu'ayant beaucoup de pitié auparavant, il n'en a quasiment plus, bien qu'il garde une certaine répugnance à assassiner des gens qui ne s'y attendent pas ou presque pas. Cependant, il s'acquitte de ces tâches sans rechigner et trouve des raisons personnelles pour justifier ses actes. Il arrive même maintenant à éprouver une certaine satisfaction sa tâche accomplie.
Il est aussi devenu plus extraverti, ceci dit, il l'était déjà beaucoup avant. Ceci dit, il aime aussi être tranquille dans un endroit pour pouvoir s'adonner à une grande occupation : dormir. En effet, il trouvera le moyen de s'endormir n'importe où n'importe quand s'il le souhaite.
Il aime parler aux gens, même s'il ne les connait guère, en particulier la gent féminine (vicieux ? Pervers ? Bon vivant ?).
La confiance ? Grande question. Il ne la donne pas facilement, ce qui ne l'empêche pas de vous apprécier, mais rares sont ceux qui prétendent l'avoir. De plus, il n'est pas du genre à donner une troisième chance : "trahissez-le" une fois, il vous pardonnera, bien que sa confiance en vous sera entamée ; mais faites-le une deuxième fois et ce sera à peine s'il vous parlera.
C'est un caractère qui peut paraître lunatique, tantôt souriant et joyeux, tantôt sombre et mélancolique. Mais il ne vous montrera qu'un seul côté, celui de la joie et du sourire.

Aime : Les animaux, l'humour, les combats et l'honneur, la musique, manger, dormir, lire, les gens, le ciel, la vie et les grosses poitrines (ben quoi ?)

N'aime pas : Les assassinats (ce en quoi il excelle ceci dit), les imbéciles, les tyrans et son côté maudit.

Nindô : Ma lame est faite pour tuer un combattant, et est faite pour moi. Par conséquent, je suis fait pour te tuer.

La mort est la fin naturelle de la vie, mais doit-on la provoquer ?

Ces yeux que tu regardes seront la dernière image que tu emporteras avec toi en mourrant. Mais d'abord, entends le nom de celui qui a enlevé ta vie.






Test RP : (Uniquement en cas de perso du manga)

Avez-vous lu les règles ? Ok [Ayame]


Dernière édition par Minomura Shigeru le Ven 17 Juil - 8:37, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minomura Shigeru
Anbu - Modo Pervers
avatar

Masculin
Nombre de messages : 91
Age : 24
Rang : ANBU
Date d'inscription : 16/07/2009

Feuille de personnage
Rang: Rang A
Affinité n°1: Katon
Spécialité n°1: Kekkai Genkai

MessageSujet: Re: Un sombre faucon dans le désert   Jeu 16 Juil - 21:52

Certains passages de l'histoire seront volontairement passés sous silence afin de servir aux RP en tant que flash-back ou autres.

Histoire :


« Courez prévenir Minomura Shigeki-sama, vite ! »


L’homme s’élança et partit en direction du centre du plais clanique, où le Seigneur du clan se trouvait. Il bouscula un homme mais n’en tint guère compte et continua sa course effrénée à travers l’immense propriété. Enfin, il arriva devant la porte, l’ouvrit et s’agenouilla avant de se relever.


« Minomura-sama, votre fils vient de naître, seulement… »

« Seulement ? »

« Votre femme sire, elle est morte. Et votre fils, appelé Shigeru selon vos souhaits, possède la marque… »

« La Marque Maudite, la malédiction du Faucon Noir, alors elle nous a finalement rattrapée... »


________________________________

Musique d’ambiance : Hans Zimmer (BO Da Vinci Code)



Il y a de cela très longtemps, alors même que les premiers ninjas voyaient le jour, deux frères, les lointains ancêtres des Minomura, entamèrent un long pèlerinage vers la Montagne de Saphir, appelée ainsi à cause de la couleur de l’eau des lacs et rivières qui y coulaient, située à l’extrême Ouest des frontières de Suna, et aujourd’hui disparue.
Ces deux frères donc, ayant entendu des rumeurs de manifestations étranges en ces lieux, décidèrent d’entreprendre ce long et dur voyage.
De longues semaines s’écoulèrent avant qu’ils n’atteignent leur but, semaines harassantes et semées d’embûche. Arrivés au pied de la montagne, ils commencèrent de la grimper. Au bout de deux jours, ils atteignirent le sommet. Une vue magnifique s’étendait autour d’eux. Néanmoins, aucun des deux ne montra sa joie, car ces lieux étaient chargés d’un pouvoir qui vous forçaient à être respectueux.
La première nuit, tentant de s’endormir, l’aîné crut apercevoir deux faucons, juchés sur une haute pierre. Le lendemain, il en parla à son frère et attendirent la nuit suivante. Les deux faucons réapparurent et le premier des deux frères prit la parole, tout en étant subjugué par la beauté de ces rapaces, très différents de leurs congénères.



« Sires, pardonnez-moi de ne savoir comment vous appeler, et ma manière maladroite d’entamer la conversation, mais qu’êtes-vous ? »


Le premier faucon, au plumage plus blanc que le nuage le plus pur, tourna ses yeux vert émeraude vers lui et parla, d’une voix possédant un timbre magnifique à entendre.


« Nous sommes des Dieux, en quelques sortes, des Dieux faucons. Je suis ***** et mon frère est ***** [Les noms ont été perdu au fil du temps]. Notre rôle ? Même nous l’ignorons, mais des Dieux doivent veiller au bon fonctionnement du monde, si jamais nous en sommes. Mais vous, simples mortels, vous qui nous avez vus, cela signifie que votre cœur est pur, car rares sont les personnes pouvant à peine nous apercevoir. En conséquence de quoi, et même si cela vous parait rapide, je vais vous donner une partie de mes pouvoir. Pour cela rentrez dans ce cercle de flamme. »


Il étendit ses ailes majestueuses et apparurent deux cercles de flammes.


« N’ayez crainte, vos corps ne sentiront point la chaleur. Vous en êtes immunisés. Et maintenant, faites-le. »


Les deux frères s’avancèrent dans les flammes et, au lieu de ressentir la chaleur, ils ressentirent une puissance qui déferlait en eux. Le cercle de flamme se resserra pour, enfin, rentrer en eux. Cette puissance grandissante, cependant, fut trop violente pour eux, et ils s’évanouirent. C’est alors que le deuxième faucon, au plumage noir, intervint. On pouvait sentir une colère oppressante émaner de lui.


« Mon frère, qu’est-ce qui vous a poussé à partager nos divins pouvoirs avec de simples mortels ? Ils nous sont inférieurs, nous ne devrions pas leur donner cette puissance. Au contraire, nous devrions nous en servir pour les dominer, les… »

« Votre esprit me dégoûte, frère, toujours à penser à votre intérêt. Puissiez-vous un jour mourir de la lame d’un descendant de l’aîné. »


Et, dans un éclair blanc, il disparut. Le faucon noir laissa exploser sa rage et envoya une malédiction à l’aîné. Cette malédiction disait que, toutes les six générations, un Minomura posséderait en lui une part de son esprit [du Faucon Noir], lequel s’en servirait pour annihiler le clan, appelé désormais clan Minomura.
Celui possédant cette noirceur en lui était reconnaissable à la marque en forme de plume noir et argent sur l’épaule gauche.

Il va sans dire que, depuis ces temps reculés, les Minomura réussirent à empêcher cela de différentes manières, mais certains maudits se montrèrent plus dangereux que d’autre, comme il y a douze générations précédant la naissance de Shigeru, où beaucoup de Minomura périrent avant de le contrôler.



___________________________________


Shigeki, en arrivant, regarda la pièce de l’accouchement d’un œil vide. La mort de sa femme et la malédiction de son fils furent un choc pour lui.
Sans dire un mot, il posa la main sur sa femme, pour s’assurer qu’elle était vraiment morte, et il souleva son fils à la lumière. Il contempla les yeux verts émeraudes de son fils (le premier à les avoir depuis toute l’histoire des Minomura) ainsi que la marque sur son épaule et esquissa un sourire. Son fils n’était pas totalement perdu. La partie non sombre de son âme était aussi pure que le Faucon Créateur. Ce dernier pourrait bien mettre un terme à la malédiction à travers son fils. Néanmoins, quel en sera le prix ?



7 années plus tard, propriété des Minomura, à Suna


« Ce n’est que maintenant que tu rentres, Shigeru-kun ? Il ne te faut pourtant pas tant de temps que cela pour rentrer de l’Académie, à moins que ma mémoire me fasse défaut. »

« Je suis désolé, Yuri-sensei, mais j’étais avec… »

« Laisse tomber, j’ai compris. As-tu prévenu ton sensei de l’Académie pour après-demain ? N’oublie pas que le rituel d’initiation commence ce jour-là, le lendemain de la cérémonie de remise des diplômes Genins. A ce propos, félicitations. »

« M… Merci, Yuri-sensei. »

« Attends, tu regardes quoi là petit pervers ?! [VLAM !!!!!] Tu es bien le fils de ton père, il parait qu’il faisait pareil. Ca doit être de famille. »



Yuri Minomura avait treize ans, une poitrine généreuse, le grade de Jûnin et était un des meilleurs maîtres d’armes du clan. Sensei impitoyable, mais au grand cœur. Grâce à elle, Shigeru avait un très bon niveau malgré son âge.
Quant au rituel d’initiation ? Il se déroulait en deux parties. La deuxième consistait à une sorte de test de survie à l’extérieur de ce stage. Ce stage vous amenait souvent aux frontières du pays. Donc cette partie était très dure. Chaque jour, le candidat recevait trois objectifs à remplir en un temps imparti. La remise de ces objectifs était le seul contact avec le clan et avec un humain. Mais l’objectif du dernier jour était très difficile, surtout moralement. Et les candidats devaient obligatoirement l’accomplir pour préserver leur honneur dans le clan.


Le lendemain de la remise des diplômes, le cor du clan retentit très tôt le matin poiur célébrer le début du rituel. Les villageois pouvaient venir si bon leur en semblait, tout comme les personnalités du pays. Parfois il en venait beaucoup, parfois pas du tout.
Shigeru sortit en habit de cérémonie, tout comme les quinze autres jeunes Minomura à être ritualisés aujourd’hui. Ils vinrent se mettre en rang sur la grande place de la propriété. Son père se trouvait sur une estrade et s’apprêtait à prononcer un discours.



« Minomura, Seigneurs et Dames, villageois et villageoise, frères d’armes, aujourd’hui débute le rituel d’initiation du clan Minomura. Devant nous, seize jeunes ninjas, en attente de leur arme la plus efficace : leur faucon. Depuis les débuts du clan, tous nos membres sont accompagnés d’un faucon. Mais ces faucons sont des animaux à part, comme vous allez le constater. Ils viennent de l’Ouest et choisissent leur maître, en plus de posséder d’autres particularités. Messieurs, que le cor sonne à nouveau. »


Cinq minutes passèrent dans le silence quand le premier faucon arriva, rapidement suivi de quatorze autres. Shigeru se retrouva le seul sans faucon. Des murmures s’élevèrent dans la foule quand soudain, un villageois ne put retenir un cri de stupeur. Un météore rouge et or fonçait vers eux ? On entendit un battement d’aile et l’ont vit un magnifique faucon se poser sur le bras de Shigeru. Ce dernier le contempla : il avait les yeux aussi vert que les siens et son plumage rouge et or était magnifique. Une beauté impossible à décrire.
Une conversation télépathique s’était engagée entre eux. Une marque de la forte affinité des Minomura avec les animaux, surtout avec les faucons. Mais ils ne purent pas la poursuivre longtemps car une maison de flamme apparut devant eux. Cette maison était maintenu en place par les Cinq Maîtres du Clan, les cinq personnes les plus puissantes, après le Seigneur du Clan. A côté se trouvait une table où seize sabres étaient posés.
Les seize faucons décollèrent d’un même mouvement et chacun se dirigea vers un katana, avant de les remettre à leurs propriétaires.

Un à un, les seize jeunes rentrèrent dans la maison et en ressortirent avec un katana transformé. Puis vint le tour de Shigeru. Il rentra dans la maison et s’approcha d’une table de flamme. Il y plongea son katana et posa sa main droite sur le pommeau de l’arme. Son faucon vint lui aussi se poser sur sa main et tous deux transmirent leur chakra à l’arme. Peu à peu, cette dernière se transforma et quand il la ressortit, il ne put s’empêcher de s’attarder dessus. La lame était noire, aussi noire que la marque sur son bras ; la garde était une tête de faucon couleur or, avec deux émeraudes à la place des yeux, comme les siens et ceux de son faucon ; le pommeau était blanc et or avec une plume noire attachée au pommeau par un fil rouge. Il essaye d’arracher la plume, mais n’y arriva pas. Il mit alors l’arme dans son fourreau, situé sur son dos, et sortit de la maison, qui s’évanouit dans un nuage de fumée. Maintenant, la deuxième partie allait commencer.



11 ans plus tard


Morceau joué au violon par Shigeru : Apocalyptica – Epilogue



Assis sur les murailles du village, Shigeru faisait courir son archet sur les cordes de son violon comme tous les soirs à chaque fois qu’il s’y trouvait. Ses armes étaient posés à côté de lui, tout comme son masque d’assassin en forme de face de faucon. Son faucon était assis à côté de lui, ainsi qu’un chat qui passait par là. Le morceau qu’il jouait était celui qu’il faisait retentir les veilles d’un assassinat. Une sorte de prière pour le futur mort et pour l’acte qu’il allait commettre. Il le jouait ce soir, mais aucun meurtre n’était prévu, heureusement.
Yuri vint s’asseoir près de lui et il s’arrêta de jouer.



« Tu joues toujours aussi bien, Shigeru-kun. Cependant, ta musique est toujours triste. Pourquoi ? »

« Ces mains sont-elles faites pour tuer lâchement par derrière ? Ou bien pour tenir un katana et combattre honorablement mon adversaire ? »

« Les ninjas sont faits pour tuer, parfois par derrière. On peut, et on doit, tuer ceux qui nous sont désignés comme ennemi potentiel, par tous les moyens. »

« Mais assassiner des gens qui ne s’y attendent pas, surpris d’être poignardé ou empoisonné alors qu’ils dorment ou vaquent à leurs occupations. Même si cétait le Diable en personne, j’aurai un serrement au cœur de le tuer par derrière. J’obéirai aux ordres, mais… »



Une explosion retentit dans un bureau de la tour du Kazekage. Il posa son violon, prit ses armes et son masque, et se dirigea avec Yuri vers la tour. L’explosion n’avait pas été très violente, néanmoins, elle l’était suffisamment pour détruire un bureau entier.
Arrivé sur place, il fut comme pétrifié. Ce bureau, c’était celui de son père. Son corps ? Son corps était au sol et son faucon vint mourir à ses côtés (le faucon meurt si le maître meurt).



« Père ! Non, ne mourrez pas ! NOOOON ! PERE ! »


L’inhumation eut lieu le lendemain. Et comme le clan ne pouvait rester longtemps sans chef, et que les Cinq Maîtres connaissaient sa valeur, il fut nommé Seigneur du Clan.
Les années passèrent, jusqu’à nos jours. Mais rien n’avait pu effacé la mémoire de Shigeki Minomura, 51ème Seigneur, le plus brave et le plus honorable.
Shigeru particulièrement fut touché par la perte de son père, même s’il n’en montrait rien : il courait toujours après les femmes et accomplissait avec brio toutes les tâches qui lui étaient dévolues. Néanmoins, il recherche toujours activement le meurtrier de son père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minomura Shigeru
Anbu - Modo Pervers
avatar

Masculin
Nombre de messages : 91
Age : 24
Rang : ANBU
Date d'inscription : 16/07/2009

Feuille de personnage
Rang: Rang A
Affinité n°1: Katon
Spécialité n°1: Kekkai Genkai

MessageSujet: Re: Un sombre faucon dans le désert   Ven 17 Juil - 8:39

Désolé des trois posts successifs.

Je pense, je dis bien je pense, avoir fini ma fiche. Si quelque chose ne vous pas, dites-le moi et je le changerai (ce qui risque d'arriver). jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamamoto Ayame
Kazekage - Admin Râleur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 94
Age : 29
Rang : Suna No Kuni
Date d'inscription : 26/10/2008

Feuille de personnage
Rang: Rang S
Affinité n°1: Katon
Spécialité n°1: Kekkai Genkai

MessageSujet: Re: Un sombre faucon dans le désert   Dim 19 Juil - 13:50

Aaaaaalors...

Hanron Hikaru no Jutsu [Arcane secrète de l'Admin râleur]

...

Comment ça ???? Ca marche po?

Ben ouai... T'as réussis à mettre ma technique kaput avec une fiche impeccable. Qu'en dire? Orthographe parfaite, mise en page agréable, belle histoire, si je voulais minauder, je m'attarderai sur les description, un peu pauvres qui, étoffées t'auraient value, à mon sens, un rang S, mais bon, voilà, tu est validé au rang A (Ambu).

Rang A > 23 techniques maximum / 2 de rang A / 4 de rang B / 5 de rang C / 6 de rang D / 6 de rang E.

Mais également deux affinités + trois spécialités.

Bienvenue à Suna, si ta fiche est prête, je t'invite à la poster dès que possible, afin qu'elle soit validée, et qu'elle te permette de nous rejoindre assez vite sur le RP que je vais lancer avec Ishimaru Shenlong.

Si tu as des questions ou autres, n'hésite pas à les poster dans les forums appropriés, ou à MP un administrateur.

Very Happy

_________________

Thème Musical d'Ayame - Hope Vol.2 - Apocalyptica

--ͼ Viens près de moi Invité, là, contre moi... Ͽ--
--ͼ Tu seras en sécurité...[size=16]Ͽ--[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamsofshinobis.0forum.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un sombre faucon dans le désert   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un sombre faucon dans le désert
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Ag Assarid, Moussa] Y a pas d'embouteillage dans le désert!
» Lever de soleil dans le désert
» diorama dans le désert
» Orage et tempète de sable dans le désert marocain
» En panne dans le désert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreams Of Shinobis :: Présentations et fiches :: Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers: