Dreams Of Shinobis



 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation: Ishimaru Shenlong

Aller en bas 
AuteurMessage
Ishimaru Shenlong
Anbu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 46
Age : 29
Rang : S
Date d'inscription : 12/06/2009

Feuille de personnage
Rang: Rang S
Affinité n°1: Katon
Spécialité n°1: Ninjutsu

MessageSujet: Présentation: Ishimaru Shenlong   Ven 12 Juin - 1:31

Ishimaru Shenlong


Présentation HRP :


Prénom : Gilles
Âge : 19 ans
Comment avez-vous connu DOS : Par hasard, il a été cité en exemple sur un autre forum, j’ai visité le lien et…me voilà !

Présentation RP :


Nom : Ishimaru
Prénom : Shenlong
Âge : 21 ans
Poids : 70 kg
Taille : 1m81
Village : Suna No Kuni

Description physique :


Shenlong possède les traits fin et prononcé caractéristique de sa famille, plus précisément à savoir le côté paternel. Un menton pointu, un visage aux pommettes hautes et prononcé, des lèvres très fines et très pâle malgré le soleil de Suna. Un regard pénétrant que souligne des paupières souvent plissées et des yeux d'un brun sombre. Des sourcils parfaitement dessiner épousant élégamment leur arcades, un front arrondi sans être bombé. Le tout complété par un petit nez pointu. Telle sont les caractéristiques du visage de Shenlong. Elles font de lui un jeune homme élégant par nature, doté d'un physique qui n'en fait pas un apollon mais quelqu'un d'intriguant lorsqu'on daigne posé le regard sur lui. Il adopte instinctivement une expression faciale aux apparences très fermée, qui peuvent parfois lui donner un aspect hautain. Ce visage si atypique est relevé par une coupe de cheveux aux allure naturellement étrange. Mi long et relevé sans besoin d'artifice quel qu'il soit vers le haut, ils sont d'un brun sombre, qui semble absorbé en partie la vive lumière du soleil Sunnite, comme s'il était incapable ne fût-ce que l'espace d'un instant de briller même légèrement sous les rayons de l'astre solaire.

Étant un membre des forces de Suna, il porte une attention particulière à l'entretien de son corps. Loin d'être un monstre bodybuildé, il a une musculature idéalement développé par rapport à son corps, des abdominaux prononcés sans être outrancièrement développés, des bras souples et musclé mais relativement fin. Et des jambes taillées pour les courses rapide comme pour l'endurance, sans privilégié l'un ou l'autre. Ses mains sont particulièrement longue et fine. De ce fait il n'est pas particulièrement large d'épaule, mais cache grâce à l'entrainement adéquat qu'il pratique combiné au rudesse du climat du village, un impressionnante condition physique et une force non négligeable. Il a en outre un maîtrise de son corps et de sa respiration impressionnante pour un si jeune Shinobi. Sa démarche est toujours mi-décontracté, mi-rigide. En effet, c'est une impression assez étrange que de le voir se mouvoir, d'un côté Shenlong a tendance à toujours se tenir impeccablement droit, d'un autre il ne semble guère y prêter attention et être parfaitement naturel évoluant avec facilité dans tous les milieux, urbain ou non où il se trouve. Tout cela est bien évidemment le résultat de l'entraînement qu'a suivi Shenlong.

Il porte soit l'uniforme réservé au Shinobi de Suna lorsqu'il agit officiellement pour son village et le représente. Soit une tunique plus personnel constitué d'un t-shirt noir sans manche et moulant, pour ne laisser aucune prise à son adversaire tout en lui accordant une liberté de mouvement totale au niveau du buste. D'un pantalon noir, plus ample lui, resserré au niveau des cheville par une bande de tissu grise, qui prend naissance à l'intérieur même de ses chaussures, qui sont des chaussures de Kung Fu noir. Mais aussi d'une plaque de cuir brun, fixé grâce à des bretelles de cuir elle aussi, de couleur brune, qui protège partiellement son dos (au niveau des omoplate) et continue recouvrant également son épaule gauche. De l'épaulière descend, un fin tissu grisâtre, suffisamment ample pour ne pas imprimer les formes de son bras et recouvert de fine maille de fer qui forme autour de ce bras, comme un filet de pêche très fin et très serré. Sa main gauche porte un gant de cuir brun.

Il se sépare rarement des quelques Kunaï qu'il laisse toujours accrochés à la ceinture marron qui enserre son pantalon, laissant plané ostensiblement une invitation a passé son chemin aux fous et aux téméraires qui tenteraient de s'en prendre à sa personne. En mission outre un sabre de ninja (soit une épée à tranchant unique, courte et à la garde similaire au katanna), il porte a divers endroits les traditionnel Shuriken et Kunaï (une dizaine de Shuriken et environ cinq à six Kunaï). Il faut ajouter à cela, toute une panoplie de Senbon (aiguille) et une petite réserve de Makibishi (petite étoile que l'on sème sur le sol pour ralentir son adversaire). N'étant équipé de cette attirail qu'en mission (et encore faut-il qu'il y ait risque de combat), il est difficile de l'apercevoir ainsi armé.

Caractère :


Au premier abord il peut sembler hautain ou renfermer, mais c'est dû en vérité à un côté timide qu'il développe dans un environnement social inconnu. Il n'est pas du genre à prendre la parole en premier quand cela n'est pas nécessaire. Cependant une fois le contact effectuer avec autrui, sa langue se délie très rapidement et l'expression de son visage s'adoucit pour se laisser progressivement allez vers un sourire amical et franc. Attention cependant, Shenlong n'est pas le genre de Shinobi à se laisser marcher sur les pieds, habituer à obtenir ce qu'il désire, il peut se montrer particulièrement habile lorsqu'il s'agit d'argumenter ou de persuader voir de manipuler, bien qu'il ne s'adonne que rarement à cet exercice. Qui plus est, il possède un sens de l'honneur aigu et s'il ne s'emporte que rarement et se laisse encore plus rarement aller, à exprimer sa rage et sa rancoeur. Il sait patienter et assouvir sa vengeance en temps et en heure.
En temps normal, s'il n'est pas un mouton ou un parfait petit soldat, il ne rechigne pas à la tâche et n'a pas peur de se salir afin d'atteindre les objectifs qu'il ou qu'on lui a fixé. Il n'hésite pourtant à donner son avis quand il le juge nécessaire et opportun et à faire une remarque.

L'un des traits les plus marquant de sa personnalité est cependant sa curiosité maladive. Il s'intéresse à tout et n'importe quoi, de la médecine à la botanique ne passant par la mécanique. Sa capacité d'assimilation va de paire avec une réel envie d'apprendre et de connaître qui se mue parfois en véritable frénésie. Il tient ce trait de caractère de sa mère...Dont il tient également l'esprit d'ouverture et le sens de l'amitié. Tout comme le sens de la fête et de l'amusement, qu'il prend toutefois garde à ne manifester qu'en situation opportune ou plutôt essaye de ne manifester qu'en situation opportune (il lui arrive de s'emporter lorsque l'ambiance est au beau fixe et de déboucher un peu facilement une bouteille de saké). En situation tendue, il est toutefois d'une discipline et d'une rigueur (qui vont naturellement de paire avec la concentration) à toute épreuve. Il sait travailler en groupe, mais ne rechigne jamais à effectuer une mission solo, rien ne semble lui faire peur.

Pourtant, il parle peu de sa famille et garde au fond de son être une angoisse profonde de la solitude et une peur viscérale de la mort et de la douleur, qu'il connu plus que beaucoup d'autre. Le mystère qui entoure sa famille est une des seules sources de conversation qui peut l'amener à s'irriter voir à s'emporter. Son père et sa mère sont connu mais rare, sont ceux qui connaissent leur véritable histoire. C'est peut-être la face la plus sombre du personnage. Ça et son tempérament impitoyable en combat et en mission qui vire parfois à la cruauté pure et simple lorsqu'il se laisse emporter par l'euphorie des combats. Certain de ses compagnons ont refusé de retravailler avec lui à la suite d'incident de mission ayant impliqué des situations de combat. Sa résolution est à toute épreuve et parfois au-delà de certaine valeurs morales. Pour autant il est loyal et constitue un compagnon sûre qui répugne à abandonner ses compagnons sur un champ de bataille. Il préfèrera même ramener les corps si ceux-ci tombe.


Aime :


- Le saké à tout les parfums, même s’il n’a pas pour habitude d’en abuser régulièrement.
- Les arts en générale qu’il pratique avec un talent non négligeable.
- La nourriture…
- La fête, qui réunit nourriture et Saké au même endroit le plus souvent.
- Les Arts martiaux et particulièrement leur côté méditatif voire artistique.
- Il porte secrètement un admiration particulière à son père, dont on connaît peu de chose.
- S’il n’est pas un « homme à femme » il apprécie leur compagnie, plus que celle des hommes en générale.


N’aime pas :


- Les fouineur qui tente par tout les moyen de lui soutirer des informations sur son passé.
- Les abus de pouvoir.
- Les incapables arrivé à un certain stade de pouvoir par simple prestige familial.
- Les gourdes de Saké vide…
- Les traîtres quel qu’il soit, ami ou ennemi. Il ne peut leur accorder sa confiance.
- Le manque de volonté.
- Les clans de Konoha, une certaine rancœur du à son sombre passé et présente dans toute la famille est resté à travers le génération. Ce point peut constituer un aspect tr`s handicapant pour les Ishimaru au vu des bonne relations que le village entretient avec Konoha.


Nindô :


Le ninja travaille et entretien son corps comme le paysan travaille et entretien la terre, avec amour, patience, ingéniosité et passion…

Le ninja travaille son adversaire au corps, le pousse à la faute et se dérobe sans cesse à lui comme une flamme entre vos doigts, il joue avec l’ombre et la lumière et les faits sienne et quand le moment vient, frappe, un coup, un seul, trop vite et trop fort. Et tu es mort…


Dernière édition par Ishimaru Shenlong le Ven 12 Juin - 1:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ishimaru Shenlong
Anbu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 46
Age : 29
Rang : S
Date d'inscription : 12/06/2009

Feuille de personnage
Rang: Rang S
Affinité n°1: Katon
Spécialité n°1: Ninjutsu

MessageSujet: Re: Présentation: Ishimaru Shenlong   Ven 12 Juin - 1:35

Mon histoire :


PART 1:


L'histoire de Shenlong ne commence pas à Suna. Pour qu'elle soit complète, il faudrait remonter dans le temps bien des générations avant la naissance du jeune Shenlong. Cinq en partant de son père pour être précis, jusqu'à son arrière, arrière, arrière grand-mère, Ishimaru Shun-li. La famille n'était alors pas une famille mais, un clan (ce qu'elle est encore aujourd'hui dans dem oindre proportion) aussi discret que riche et puissant. Il tirait dans l'ombre, nombre de ficelle et comptait parmi les membres les plus importants et influents du village de...Konoha No kuni ! Le clan Ishimaru ne laisse à Konoha comme à Suna, que très peu de trace dans les livres d'histoire. Le mot d'ordre de cette famille ancestrale est la discrétion et l'abnégation, des consignes élevées au rang de vertu par le clan tout entier qui n'avait de cesse que d'oeuvrer dans l'ombre, ne s'exposant au grand jour que le plus souvent comme simple Shinobi ou simple membre du village, riche marchand, ect...Même la maison mère du clan était cachée aux yeux de tous, en dehors du village, elle était creusée dans l'une des collines non loin de Konoha et descendait dans les profondeurs de la terre. Bien sûr, à cette époque, le clan était riche et possédait de nombreuse petites demeures disséminées dans tout le village de Konoha qui leur permettait d'y vivre sans se faire remarquer. La totalité de ces biens ont aujourd'hui été perdu et l'emplacement de la demeure souterraine de la famille elle-même, ainsi que les différents passages y menant ont été englouti dans l'oubli, perdu à jamais (ou du moins le croit on).
Comment un clan aussi puissant aurait-il pu passer inaperçu ? Comment en est-il arrivé à devoir immigrer à Suna ? Que s'est-il donc véritablement passé il y a si longtemps...

Les raisons pour un clan comme celui de Shenlong de rester discret voir invisible sont nombreuse, tout d'abord la puissance et la richesse attirent inévitablement la convoitise et la jalousie d'autrui, qui est le pire venin qui soit pour un clan et pour les relations qu'il peut entretenir avec les autres clans majeurs qui forment la base des villages cachés. Ensuite si chaque clan a ses spécificités, il n'en allait pas autrement pour le Clan Ishimaru, dont la fonction première était bien avant l'Ambu, de servir d'homme de l'ombre au village tout entier. Plus tard avec la naissance de l'Ambu les Ishimaru intégreront progressivement cette force nouvelle, sans pour autant modifier leur comportement. Le clan était destiné à prévenir toute tentative malhonnête à l'encontre du village, venant de l'intérieur même de celui-ci. Chargé de maintenir l'équilibre entre les plus grands acteurs de la vie politique, il se devait de rester inconnu aux yeux de tous ou presque afin notamment de conserver une liberté totale. Si le nom Ishimaru n'était inconnu de personne, il avait la faculté d'échapper au mémoire à long terme et de se faire oublier. Tout entier dévoué qu'il était à l'Hokage, il remplit avec ferveur et sans jamais faillir pendant de très longues années sa mission. Acquérant au fil du temps, avec patience et humilité, de grande richesse qu'il ne dépensait que parcimonieusement et avec sagesse et qu'il n'affichait jamais au grand jour !

Mais il était écris qu'un jour l'existence de cette puissante main de l'ombre, serait dévoilée et que le statut et le prestige nouveaux qui ne manquerait pas d'accompagné la révélation de son existence et de ses hauts fait, lui attirerait plus d'ennuis et d'ennemis, que de bien et d'alliés. Mais contrairement à ce que les maîtres du clan avait craint pendant des années, ce ne fût pas de l'un des principaux clan de Konoha trop curieux, que le secret filtra. Mais bien de l'Ambu lui-même. Las de voir ces mystérieux personnages exercer une emprise presque totale sur eux, certain membre commencèrent à répandre la rumeur de l'existence d'un clan caché, méconnu, un clan de l'ombre si puissant, qu'à lui seul il pouvait faire tomber tous les autres. Pendant plusieurs années et sans que le clan sans doute vraiment, ces traitre avait récolté patiemment de plus en plus d'information sur les Ishimaru. Sans approcher trop près de la vérité, il en possédait cependant suffisamment pour espérer une réaction rapide et peut-être violent dans grands clans de Konoha. Ceux qui trahirent était peu nombreux et Shun-li alors maîtresse du clan (elle est la seule femme connue à ce jour à avoir accédé à ce titre), réagit à la vitesse de l'éclair lorsqu'elle comprit quel sombre dessin ils tentaient d'accomplir. Les traître furent exécuter sans un bruit, sans une vague et disparurent de la surface terrestre en un temps record. Mais le mal était fais...Et la rumeur arrivait déjà aux oreilles des Uchiwa et des Hyûga. Rapidement la nouvelle s'étendit et la rumeur fît son effet, amplifié par le bouche à oreille incessant, certain clan devinrent suspicieux et oubliant un temps leurs désaccords, chacun d'entre mis une grande partie de ses forces personnel à la recherche des Ishimaru, soucieux de vérifier ou d'infirmer cette inquiétante rumeur.

Face à cet intérêt aussi soudain que désagréable, le clan du se retirer dans sa maison mère et quitter pour un moment Konoha par peur de se faire découvrir. Ne laissant derrière eux, que quelques Shinobis du clan dont le lien de parenté serait difficile à retracer tant il était éloigné dans l'arbre généalogique. Cependant ce fût peut-être la seul véritable erreur de Shun-li...Les Uchiwa réussirent en effet a coincé l'un de ces Shinobis commis à la surveillance des clans et de leur activité vis-à-vis des Ishimaru. S'il ne dévoila jamais aucun des secrets de son clan, les Ushiwa qui le gardait prisonnier eurent le bon goût plutôt que de le torturer ou d'user d'une technique spécifique pour découvrir la vérité, de le garder en vie et d'en user comme appât afin d'attirer à eux d'autre Shinobis qui serait bientôt une monnaie d'échange parfaite contre la révélation définitive de l'existence de la main de l'ombre de Konoha et même peut-être un excellent atout pour s'octroyer le contrôle de ce clan si puissant. Ce fût une tentative vaine, un matin, le jeune Shinobis fût retrouvé égorgé dans sa cellule, tenant dans sa main, un kunaï qui n'était, de source sûre, pas dans la cellule ni en sa possession la veille.

Cette mort, ce sacrifice aussi exemplaire que tragique signa la fin du clan Ishimaru à Konoha, car si aucune information sérieuse n'avait filtrée, ce suicide plus que probablement assisté, signait aux yeux des grands clans, plus que n'importe quelle déclaration, la réel existence des Ishimaru. Qui d'autre que ces Ninja invisible et insaisissable aurait pu ainsi entrer dans l'un des bastions du clan Uchiwa et assister ce malheureux dans son suicide. Parfaitement conscient de cet état de faite, Shun-li fît retirer tous les Shinobis encore présent dans le village et rapatria l'entièreté du clan dans la maison mère. Sans que la moindre goûte de sang ne fût versée, la survie de toute la famille était à présent incertaine. Pourtant, beaucoup restait persuadé que jamais, la maison mère ne serait découverte. Shun-li, plus pragmatique, commença a envoyer des émissaires un peu partout sur le continent, a Suna, a Kini (bien que l'idée même la répugna), à Iwa et dans tous les villages connu ou, en cas de problème le clan pourrait trouver assistance voir refuge. D'autant que la maison ne pourrait abriter éternellement l'entièreté de la famille, dévoiler leur existence briserait le déjà si fragile équilibre entre tous les clans de Konoha qui ne cessait de s'entre déchirer à la première occasion. Il ne pouvait vivre éternellement caché. Et il ne pouvait compter sur l'Hokage qui en leur venant en aide révèlerait leur existence et affaiblirait sa position aurpes des autres clans. Pour couronner le tout le problème d'alimentation devint rapidement leur première préoccupation. Contraint d'effectuer de dangereuses sorties alors que Uchiwa, Hyûga et autre retournait discrètement le village en tous sens, le danger de se faire découvrir ou pire encore, suivre, devenait permanent et laissait plané une atmosphère constamment angoissé à l'intérieur de la maison. Et c'est ce qui finit par arriver, n'était autorisé à sortir pourtant, que les meilleurs membres du clans, ombres parmi les ombres dont l'identité même était rester cachée, depuis leur naissance pour certain.

Et s'en suivi une véritable déferlante, replié dans leur maison, les Ishimarus étaient une cible de choix, les clans pouvaient les éliminer et récupérer leur bien en toute discrétion. Plus nombreux, comptant avec eux l'effet de surprise et tout aussi bien entraîné, il ne fallu pas plus d'une nuit de bataille silencieuse pour réduire à néant des siècles de fervente servitude, de loyauté et de grandeur. Pour autant tout ne fût pas perdu et englouti par la haine. La fille et le fils Shun-li, ainsi que certain de ses proches et nombre d'enfant purent s'échapper par un passage dérobé qu'elle condamna derrière elle. Le matin même la réponse positive de deux villages était arrivée et beaucoup c'était déjà préparé à partir. Tous ne furent donc pas pris au dépourvu et les quelques un des meilleurs ninjas furent commis à la protection des enfants et des voyageurs, près à partir pratiquement sur-le-champ.

Shun-li et tous les anciens quant à eux restèrent derrière pour livrer bataille et laisser le temps au reste du clan d'évacuer. De ceux qui restèrent dans la demeure, on ne sait pas ce qu'il en advient, toujours est-il qu'aucun d'eux ne réapparurent jamais. On sait par contre que dans les clans assaillant plusieurs Shinobis et non des moindres manquèrent à l'appel le lendemain. Un légende qui a circulé dans les coulisses de tous les clans majeur du village ayant pris part à la bataille, raconte que Shun-li usa d'une effrayant technique de transformation et tint têteà elle seul toute la nuit à ses anciens frères de Konoha, tuant et blessant un nombre sidérant de Shinobi pourtant d'un niveau très élevé. C'est le maître du clan Ushiwa qui mit lui-même fin à cette hécatombe dit-on. Cette technique inconnue et légendaire serait la technique héréditaire mais, extrêmement rare et dangereuse du clan Ishimaru. Ce qui est sûre, c'est que depuis, jamais personne ne pût observer une telle technique ni dans le clan, ni à l'extérieur.

C'est à la suite de ces événements que le clan se dispersa entre Iwa et Suna. Et à la suite de cela également qu'une profonde rancoeur et une haine évidente à l'égard des clans de Konoha s'installa dans le reste du clan Ishimaru. Pendant deux générations, les effectifs qui le constituaient encore régressèrent, les membres de la famille ayant du mal à s'intégrer dans les villages et portant en eux la Nostalgie empreinte de cette haine et de cette frustration de leur ancienne patrie. Puis, ils ne cessèrent de décliner s'intégrant dans les familles déjà existante dans leur village d'acceuille. Le nom d'Ishimaru devint de plus en plus rare et à Suna il finît même par pratiquement s'éteindre. Il ne reste aujourd'hui, que deux familles qui témoigne de la réalité que fût le clan, celle de Shenlong et les Otori. Ces derniers portent en tant que deuxième nom celui du clan et à l'époque de Shun-li formait déjà à eux-seul une branche rattachée au Ishimaru par le sang mêler de deux familles. Ils se considèrent comme des membres à part entière de ce qui reste du jadis puissant clan Ishimaru et sont traités comme tel. Mais la seul véritable famille portant depuis les origines le nom si spécial d'Ishimaru est celle de Shenlong, qui descend directement de la puissante Shun-li et qui n'est autre que la plus haute famille dignitaire de l'ancien clan. Pendant des siècles, la famille de Shenlong a en effet dirigée avec honneur et efficacité la famille entière dont leur ancêtre direct est à l'origine. Et a continuée de le faire à Suna et le fait encore avec la famille Otori qui chaque année renouvelle une certaine forme d'allégeance comme le veut la tradition au père de Shenlong, Ishimaru Long. La partie immigrée à Suna a par contre perdu contact avec le pays du vent, on ne sait exactement ce qu'il en est advenu et il est rare qu'un Sunnite (et plus encore un Ishimaru) se rende à Iwa.
[center]


Dernière édition par Ishimaru Shenlong le Ven 12 Juin - 1:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ishimaru Shenlong
Anbu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 46
Age : 29
Rang : S
Date d'inscription : 12/06/2009

Feuille de personnage
Rang: Rang S
Affinité n°1: Katon
Spécialité n°1: Ninjutsu

MessageSujet: Re: Présentation: Ishimaru Shenlong   Ven 12 Juin - 1:37

PART 2:


C'est donc avec ce lourd passé qu'est né Ishimaru Shenlong, un petit être bien longtemps frêle et pâle, qui longtemps a semblé être un étranger dans la maison Ishimaru. Maison où il a vécu en compagnie de sa soeur, Mei, qui l'a toujours protégé des velléités de son père et du monde extérieur, en elle et en sa soeur et depuis sa plus tendre enfance, Shenlong a trouvé tout ce qu'un enfant pouvait espérer. C'est Mei qui encouragée par sa mère a initié très jeune Shenlong aux arts ninja, avant même que ce dernier n'entre dans le cycle de formation habituel. Elle n'a cessée de se préoccuper de son jeune frère tout au long de sa courte vie, comblant les absences répétitive de leur mère, qui était une Chuunin de Suna. La mère de Shenlong était une Sunnite de pure souche et avait rencontrée leur père lors de son examen Chuunin. Dont son père était alors...Examinateur ! Ce dernier étant un Jounin de renom (bien qu'il se soit retiré des force régulière aujourd'hui) il faisait partie de ceux qui notaient les nouveaux aspirant. Le statut de son père et sa force ont d'ailleurs toujours beaucoup impressionné le jeune Shenlong qui voit en lui, encore aujourd'hui, un modèle. Long fût particulièrement dure avec ses enfants et son fils étant de nature timide subit de plein fouet son tempérament enflammé. Sa soeur d'un caractère beaucoup plus affirmé et plus proche de celui de leur père elle n'hésitait pas à tenir tête au patriarche dont les exigences très élevées faillir bien dégoûter à vie son fils des arts ninja.

Mais le Destin allait en décider autrement, alors que Shenlong fêtait à peine ses seize ans, sa soeur à peine deux ans plus âgée ne revint jamais de sa première mission. On ne sait toujours pas ce qui lui est arrivé et on ne retrouva jamais le corps des Shinobis Sunnite qui l'accompagnait, pas plus que le sien. Cette disparition bouleversa tout le petit univers de la famille Ishimaru et Shenlong n'en fût pas forcément le plus affecté. Son père et sa mère perdirent à jamais une partie d'eux-même avec la mort de leur fille. Et lui, ne l'accepta jamais vraiment...Au-delà de la famille ses professeurs et maître en furent eux aussi affecté, elle qui était d'ailleurs considérée comme l'une des meilleurs jeunes Shinobis du village. C'est à cette période que Shenlong pris sur lui et décida de laisser derrière lui son enfance. Comprenant que sa soeur ne pourrait le plus le protéger et jurant de ne plus jamais voir les larmes de sa mère couler suite à la mort de l'un de ses enfants. Mais surtout, de retrouver un jour sa soeur (dont il se refusait à croire la mort), il redoubla d'intensité et d'effort dans la pratique des arts ninja. Comme sa soeur, il était doté de véritable talent inné pour les arts martiaux et possédait une double affinité (fait unique dans la famille depuis son existence) Fuuton/Kâton qui en faisait un ennemi redoutable. D'autant que son incroyable capacité d'assimilation et d'apprentissage révéla toute son étendue, quand en parallèle à sa formation et de lui-même il entreprit de développer ses talents de guérisseur. Qui devinrent très vite son atout numéro un aux yeux de nombre de ses maîtres et professeurs.

L'éveil tardif d'un tel talent en surpris plus d'un, mais ne sembla guère surprendre son père, qui n'avait jamais paru lui donner beaucoup de crédit malgré tout. Cependant, une fois lancé, Ishimaru Long pris son fils sous son aile considérant que plus que le talent il avait enfin acquis la mentalité nécessaire à son épanouissement en tant que ninja. Sans se l'avouer, il voulut de cette façon également mettre toutes les chances de son côté pour éviter à nouveau un désastre comme celui de sa soeur. Shenlong franchit dès lors chaque épreuve et chaque sans véritable difficulté, voir même avec une agaçante facilitée. Aujourd'hui malgré son jeune âge il est considéré comme l'un des Shinobis les plus prometteur de Suna. Son affinité pour l'art du Fuuton en fait un véritable fils du pays du vent, preuve de l'intégration finale de sa famille au fil des générations et celle pour le Kâton le ramène vers son sombre passé à Konoha et vers l'élément naturel que développe les membres de sa famille. Sa maîtrise du feu, ajoute encore un peu de valeur au personnage, les véritable maître du feu étant assez rare à Suna. Ce pourquoi son père fût également très craint et profondément respecté.

Pourtant, tous ses talents n'empêchèrent pas Shenlong de passer très près de la mort il y a un an encore, pour des raisons qui sont totalement inconnues, son groupe de Shinobis intercepta aux frontières de Suna, un groupe de ninja inconnu et surtout beaucoup trop puissant pour eux. En voulant couvrir la retraite de ses camarades, Shenlong fût punis par une attaque d'une violence épouvantable qui lui broya le bras gauche. Revenu au village, les médecins ne purent sauver son bras dont il fût amputé. Aujourd'hui il porte une prothèse de bois qu'il a conçu et sculpté lui-même et dont la ressemblance en terme de proportion et d'esthétique pure est frappante avec son ancien bras. Une ingénieuse technique de flux de chakra retient le plus solidement du monde la pièce au reste de son bras en plus d'une fixation creusée dans l'os. Le flux ne dépense pas d'énergie car, il correspond au flux normal qui circule dans le corps de chaque homme, mais que Shenlong a dû apprendre à refaire passer dans ce qui lui serre de substitut à son bras. Au début et pendant de long mois, cette technique a demandé des efforts considérables de concentration et l'a obligé à se retirer des activités habituels des Shinobis, étant devenu un poids mort pour tous. Mais aujourd'hui alors qu'il fait son grand retour, le flux détourné est devenu quelques choses de totalement naturel qui n'entrave plus sa concentration. Shenlong s'est donc remis a la disposition du village près à reprendre ses devoirs là où ils en étaient restés.



Avez-vous lu le règlement ? " Oui, et quelle magnificiance dans ces règles! "

Quelques précisions :


Comme le cas m’est arrivé récemment (j'ai été accusé à tort de plagiat et heureusement blanchi) j’anticipe et je vous préviens d’ambler, cette fiche a déjà été exploité par mes soins sur un autre forum Naruto (NRPG). Il vous sera impossible (je pense) de vérifier s’il s’agissait bien de moi, car mon compte a été effacé, j’ai quitté le forum en janvier dernier pour diverse raison. Sachez simplement que si je reprend bien le nom et prénom, ainsi que certain concept inhérent au personnage que j’ai développé sur ce forum, la fiche que vous avez devant les yeux a été complètement revisité ou presque. Je ne fais que reprendre un de mes anciens personnages pour le ré-exploiter dans un environnement adéquat, à savoir votre forum. S’il y a quoi que ce soit que je puisse faire pour prouver ma bonne foi si cela s’avère toutefois nécessaire, faite le moi savoir et je le ferai.

Le lien => http://www.narutorpg.org/archives-de-suna-f75/ishimaru-shenlong-t6295.htm?highlight=ishimaru+shenlong

Ensuite, je voudrais savoir si c’est ok pour le concept de clan dispersé, il n’en reste plus grand chose, mais le statut est tout de même différent et comme vous avez pu le constater je laisse la porte ouverte à pas mal de chose niveau Background (peut-être que j’aurais l’occasion d’exploiter tout ça un jour). En terme de reconnaissance social c’est quand même autre chose de se dire membre d’un clan (même petit ou sur le déclin) que simple villageois.

Enfin, pour le grade je n’ai pas de revendication particulière c’est bien sûr à vous de voir. Et les spécificité du personnage que je met en évidence dans le BG ne sont pas non plus des exigences, si vous me demandez d’en abandonner pas de souci.

Faite moi signe également en cas d’incohérence (notamment vis à vis du manga dont je ne suis pas un fan absolu et que je ne suis que périodiquement).


PS: Il reste quelques fautes j'en ai conscience (il reste toujours des fautes avec moi), mais ce soir je suis trop fatigué!Donc si c'est nécessaire de les corriger faite moi signe. Et très chouette design au passage, simple et harmonieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation: Ishimaru Shenlong   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation: Ishimaru Shenlong
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation du studio Clamp
» Présentation Rismo : Ile de la Réunion, HTC HD2, Orange
» Présentation video: Classic Superstars 26
» Livre de présentation de photos "temporaires"
» Présentation du perso , tac tac boum boum sa déchire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreams Of Shinobis :: Présentations et fiches :: Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers: