Dreams Of Shinobis



 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Temari

Aller en bas 
AuteurMessage
Temari
Jounin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 28
Rang : Jounin
Date d'inscription : 30/10/2008

Feuille de personnage
Rang: Rang A
Affinité n°1: Futon
Spécialité n°1: Ninjutsu

MessageSujet: Temari   Mer 3 Juin - 0:01

Nom: /
Prénom: Temari
Age: 18 ans
Poids: 58kg
Taille: 170 cm
Village: Suna no Kuni




Physique:
Temari est une jeune femme de taille moyenne au physique plutôt attractif pour la gente masculine… Elle a de petits yeux verts remplis de malice qui sont parfois cachés par sa masse de cheveux impressionnante. Sa belle chevelure blonde est coiffée avec 4 petites queues. Elle n’est pas très forte physiquement mais son agilité féline est d’une grande aide pour elle.

Même si elle aime changer régulièrement de vêtements, il y a trois choses qui ne varieront jamais chez Temari. La première chose concerne cette sorte de résille qu’elle porte sur presque que tout le corps des cuisses jusqu’au cou. Généralement elles les portent quand elle doit combattre mais il lui arrive de les porter seulement sur ses mollets quand il n’y a pas de danger imminent. Simple caprice ou réel intérêt ? Difficile à dire, peut-être de la superstition ou un confort personnel. Enfin, la deuxième chose concerne l’un des objets qui caractérise le plus Temari. On ne la verra que très rarement se balader sans son éventail géant.

Caractère:
Temari est avant tout quelqu’un qui privilégie la réflexion plutôt que la force brute. Son physique frêle ne pourrait pas lui permettre de toute manière ! Elle est assez prétentieuse et hautaine quand elle parle aux gens mais n’a jamais eut de remarque la dessus. Elle est assez paresseuse mais volontaire quand elle le veut vraiment. Même si elle n’aime pas que cela ce voit, elle est plutôt gentille avec les autres. On voit souvent en elle un chaperon, surtout avec ses deux frères Gaara et Kankuro, mais au fond c’est une façon de leur montrer son amour.

Lorsqu’on la vexe, (ce qui arrive assez fréquemment en fait) elle reste très rancunière jusqu’à ce qu’elle se venge. Temari a aussi un certain sens de l’humour surtout basé sur l’ironie plus qu’autre chose ce qui lui donne une impression de froideur lorsqu’on ne la connait pas. Mais elle ne vient pas du pays du désert pour rien. Elle pourra certainement en surprendre plus d’un.

Aime: Les gens intelligents, le vent, la botanique, les soirées en général, sa famille, certaines personnes de Konoha et plus particulièrement les Genins avec lesquels elle a passé son examen, flâner, s’entrainer, être coquette et son pays.

N’aime pas: Se faire battre, qu’on lui dise qu’elle a un sale caractère, les ordres venant de personnes qu’elle estime moins doués qu’elle, qu’on touche à son visage et les dragueurs.

Nindô: « On peut parer un kunai ou shuriken… mais arriveras-tu à parer le vent ? »

Histoire:
Originaire de Suna, Temari est la fille ainée du 4ème Kazekage. Elle est également la sœur de Kankuro et de Gaara. Les débuts avec ses frères, surtout avec Gaara, ont été très chaotiques. Quand ils n’étaient toujours que des Genins, le gout pour le sang et la force de son frère la tétanisaient. Il était instable, rester avec lui était un réel danger. Ses frères et elle ont été finalement affectés à l’équipe Baki. Celui-ci était un très bon maitre, elle apprit beaucoup avec lui, elle sait aussi que sans Baki elle n’aurait jamais pu participer à l’examen pour devenir Chuunin et arriver aussi loin. C’est avec également avec lui qu’elle pu développer son Futon et son style si particulier avec son éventail.

L’examen des Chuunin est sans doute le moment qui changea le plus la Temari que l’on connaissait. Bourrée de préjugés sur les gens de Konoha, elle se lia d’amitiés avec certains d’entre eux et les respecte beaucoup depuis ce jour. Quand elle y repense, c’est son duel contre Shikamaru qui la marqua le plus. Elle a gagné certes mais l’intelligence de ce nabot l’avait vraiment étonnée, il s’en ai fallu de peu pour qu’elle perde la rencontre.

En plus de son expérience personnelle, elle pu apprécier les changements chez ses frères. Gaara ne lui faisait plus peur, elle l’aime d’ailleurs beaucoup à l’heure actuelle. Après son examen, elle ne se décomposa pas et s’entraina sans relâche. Elle développa encore d’autres techniques de Futon, comme l’invocation d’une belette de combat ou des améliorations de ses techniques existantes.

A l’aube de ses 18 ans, elle fut promue au rang de Jounin et s’occupe d’équipe depuis l’ores. Elle est appréciée un peu partout dans le village, s’en est même devenu l’une des figures importantes. Mais une chose est sur, elle ne nous a pas encore montré de quoi quelle était capable !

_________________




Dernière édition par Temari le Mer 3 Juin - 15:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Temari
Jounin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 28
Rang : Jounin
Date d'inscription : 30/10/2008

Feuille de personnage
Rang: Rang A
Affinité n°1: Futon
Spécialité n°1: Ninjutsu

MessageSujet: Re: Temari   Mer 3 Juin - 0:08

Test rp (avec la psychologie de Temari de l’époque, elle n’est plus représentative de son actuelle psychologie):

Examen de Chuunin : Combat Shikamaru/Temari


J’avais passé les phases éliminatoires assez facilement. Pour les épreuves de groupe, je ne pouvais pas perdre avec Gaara à mes cotés. Même si je dois avouer que ses excès de colère et ses folies meurtrières me glaçaient le sang, avoir une bête de foire comme frangin avait du bon. Il était du genre expéditif en plus, ses rares opposants ont finis en tas de chaires sanglantes. Les épreuves individuelles avaient plutôt bien commencée également. Je suis tombée sur un faible au premier tour, je n’ai même pas pu retenir son nom tellement il était mauvais. Par contre, j’ai du affronté ensuite un ninja de Konoha pour le moins intéressant. Il s’appelait Nara Shikamaru…

Je m’étais réveillée sereinement ce jour là. Gaara avait disparu pendant la nuit mais ca ne m’a pas empêchée de dormir. Concernant l’examen de Chuunin, j’avais une totale confiance en mes capacités. A part Gaara, dont j’espérais ne jamais devoir affronter, il n’y avait pas grand monde capable de me résister. Quoi que, Konoha avait encore deux excellents ninjas. Sasuke Uchiwa et Neji Hyuuga mais je pensais pouvoir les battre.

Un soleil de plomb baignait Konoha de ses rayons. Comme j’avais besoin d’être seule avant le combat, je n’ai pas attendu Kankuro et Gaara pour me diriger vers l’arène. Je ne savais pas encore contre qui j’allais me battre mais le choix de l’arène me ravissait. J’allais pouvoir me battre en plein air, l’adversaire n’allait pas faire long feu ! Enfin, c’est ce que je croyais. Le fait est que mes préjugés sur les ninjas de Konoha auraient eut besoin d’être revus. Quand je suis arrivée, un combat était déjà commencé. Il opposait Hyuuga à un abruti blond du nom d’Uzumaki. Alors que j’aurais été prête à mettre ma main à coupé qu’Hyuuga allait remporter la victoire, mon favori a été battu par l’ingéniosité du jeune écervelé. En fait, il a creusé un trou pour pouvoir attaquer Hyuuga pendant que son clone faisait le mort. Cet Uzumaki était une vraie taupe ! J’ai apprit plus tard qu’il était le réceptacle du démon renard Kyuubi. C’est même étonnant qu’il n’ait pas battu plus facilement son adversaire.

Ils emportèrent Hyuuga sur une civière pendant que l’autre commençait à faire le clown. Les noms des prochains opposants tombèrent : Temari/Nara. Un sourire m’a fendu le visage en deux, ça avait l’air d’être le plus faible de la bande. D’ailleurs, il voulait abandonner. C’est avec un bond aérien que je me suis placée au centre de l’arène, narguant du regard l’adversaire que j’allais devoir affronter. Je le trouvais vraiment pitoyable, le temps passait et il ne voulait pas descendre m’affronter. Je commençais à perdre patience, j’ai demandé à l’arbitre s’il pouvait le faire se dépêcher mais il devait attendre la réponse de ce dernier sur son éventuel abandon. Uzumaki avait eut le temps de remonter près de ses condisciples. Il a parlé avec Shikamaru avant de le pousser dans l’arène. Il s’écrasa pitoyablement au sol et y resta encore un moment. Je sentais la rage monter et je n’ai pas pu me retenir de lui adresser la parole. S’il voulait abandonner, il n’avait qu’à le dire !

« Qu’est-ce qui t’arrive ? Tu abandonnes avant d’avoir commencé ? »

Trop c’est trop, il n’avait même pas prit la peine de me répondre. J’ai regardé l’arbitre mais il ne voulait pas bouger. Alors, j’ai foncé sur lui pour mettre fin au combat.

« Si tu ne veux pas te battre ca ne me dérange pas ! »

J’ai sauté en l’air et frappé de toutes mes forces avec mon éventail géant sur l’endroit où il se trouvait. Malgré le fait qu’il était couché, il réussit à éviter mon attaque de justesse et me toisa en lançant une remarque misogyne. Il disait qu’il ne perdrait jamais contre une fille mais j’étais bien décidée à lui faire ravaler sa langue. J’ai alors lancé un de mes Kaimaichi, une puissante attaque Futon provoquée par mon éventail. J’étais pratiquement à bout portant mais ce singe a réussit à éviter mon attaque pour aller se cacher derrière un arbre.

J’avais déjà pu observer ses stratégies de combat lors de phases éliminatoires des combats individuels. En se rapprochant des arbres, je savais très bien qu’il allait pouvoir utiliser les ombres de ceux-ci pour mieux me piéger. Il attendait là comme un rat. S’il comptait sur le fait que j’allais m’approcher, il se mettait le doigt dans l’œil ! Je n’avais pas besoin d’être au corps à corps pour le toucher. J’ai recommencé un Kamaichi sur sa position. A mon avis, je devais l’avoir touché mais il utilisant la poussière levée par mes lames de vent pour me prendre par surprise. J’ai réussit à éviter l’attaque de justesse et cerner son point faible. Son ombre avait une portée maximum. J’ai tracé une ligne sur le sol correspondant à sa limite. Je me pensais désormais plus gagnante que jamais, il me suffisait de l’avoir à l’usure avec mes Kamaichi. Une chose attira cependant mon attention. Le Genin s’accroupit en joignant les doigts. Il semblait réfléchir. Je lui ai laissé le temps vu que ma victoire ne faisait plus aucun doute. Penser qu’il se torturait à trouver une solution me remplissait d’orgueil. Il me faisait vraiment pitié.

Ma patience avait des limites, il avait rouvert les yeux mais ne voulait toujours pas attaquer. J’ai donc commencé à lui lancé une série de Lames de vent sur sa position. Malheureusement pour moi, il avait la fâcheuse tendance de se cacher derrière les arbres. J’enrageais et j’avais envie d’arracher ces remparts qui retardaient ma victoire ! Pendant que je reprenais mon souffle, il commença à lancer des kunais. J’étais un ninja plutôt doué, il n’espérait tout de même pas m’avoir avec une attaque aussi minable ? Pendant que j’étais occupée à parer ses attaques, il lança à nouveau son ombre pour pouvoir me paralyser. Je me pensais à l’abri mais il réussit à dépasser ses anciennes limites. En fait, il cherchait juste à gagner du temps. Le soleil commençait à se coucher et augmentait par la même occasion le rayon d’action de ses ombres. Mais il y avait quelque chose de bizarre. Outre le fait qu’il n’avait plus sa veste, il gardait son ombre étendue jusqu’à moi. Cela devait lui consommer beaucoup de chakkra. Un pressentiment m’obligea à regarder en l’air. Shikamaru avait créé un parachute avec sa veste et un kunai pour pouvoir augmenter encore plus son rayon d’action grâce à l’ombre projetée par celui-ci. Pas de chance pour lui, j’étais plutôt rapide dans mon genre et j’avais de bons réflexes. J’ai réussit à éviter toutes ses tentatives. Je l’avais définitivement sous-estimé, malgré son handicap, il arrivait à me tenir tête. Mais j’étais bien décidée à en terminer avec le prochain coup. J’ai planté mon éventail ouvert dans le sol pour pouvoir signer à l’abri des regards. Il me suffisait de créer un clone qui serait paralysé par son ombre et de profiter de la diversion pour lui porter le coup de grâce. Alors que j’étais en train de commencer l’incantation de mon clone, mon corps cessa de m’obéir. Le sourire narquois qui se trouvait sur le visage de Shikamaru me disait qu’il n’y était pas pour rien. Il me le confirma un peu plus tard.

« Je me suis faite avoir ?! Mais comment ?! Ton attaque n’aurait normalement jamais pu m’atteindre ! »

Il était fier. Il m’obligea à tourner la tête pour regarder derrière moi. Le tunnel qu’avait creusé Uzumaki lors du précédent combat lui avait permit de m’attaquer en traitre. J’étais placé exactement là où il voulait. Sa première attaque et le coup du blouson, tout était prémédité ! Il m’a obligé à me reculer toujours plus pour me rapprocher de la sortie du tunnel. Ensuite, il a utilisé l’ombre contenue dans le tunnel pour m’attraper.

« Merde ! »

Il commença à marcher vers moi, m’obligeant à faire la même chose. A ce moment là, je me suis dit que je retirerais tout ce que j’avais bien pu dire sur lui. Il était tout bonnement incroyable. J’avais beau lutter, la force physique ne semblait d’aucune utilité contre son contrôle des ombres. L’idée de la défaite s’imposait de plus en plus à mon esprit au fur et à mesure que je me rapprochais de lui. J’arrivais cependant pas me résoudre à abandonner et j’ai essayé de me libérer de son emprise par tous les moyens. Évidemment, je n’en avais pas beaucoup à ma disposition. Nous étions maintenant face à face. Je pense que s’il m’avait demandé d’abandonner, j’aurais sans doute comprit ma défaite et accepté mais au lieu de cela, il déclara forfait. Le stade qui exultait se tu.

« Attends… Qu’est-ce que tu viens de dire ? »

Il me répondit alors qu’il était trop fatigué, qu’il avait utilisé trop de chakkra pour manipuler ses ombres. Il ajouta qu’il n’aurait pas été sur de gagné si son emprise s’était rompue inopinément et qu’il n’aimait pas se blesser pour rien. Il n’avait pas l’air de mentir mais j’avais du mal à le croire. Un sentiment bizarre emplissait ma poitrine. Je ne sais toujours aujourd’hui ce qu’il signifiait. Il était indéfinissable et je ne pouvais pas comprendre que ce type qui me regardait avec un air idiot en était la cause.

« Le vainqueur est Temari ! »

J’ai soupiré et j’ai été rejoindre les gradins. Dans la vie de ninja, il y a les victoires physiques et les victoires psychologiques. Les victoires physiques sont plus communes et plus faciles à accepter. Elles sont également prouvables. Les blessures sont là pour nous montrer la véracité de n’importe quelle bataille perdue ou gagnée. Quant aux victoires psychologiques, elles laissent une trace indélébile sur notre cœur. Même si officiellement j’ai gagné ce combat, pour moi c’est une défaite. Au lieu de prendre ça négativement et développer un esprit de revanche, j’ai réussit à dépasser ces sentiments. Quand je repense à ce combat, je ne peux m’empêcher de sourire tellement Shikamaru a été impressionnant. Même si ce ninja est un machiste prétentieux, il n’en est pas moins un ninja de grande valeur.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Temari
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sensei no Jijô - Matsumoto Temari
» temari
» Temari Lagon
» Temari en étoile
» [Fiche] Temari

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreams Of Shinobis :: Présentations et fiches :: Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers: