Dreams Of Shinobis



 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Enma Ai [ Terminée ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Enma Ai
Genin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 25
Date d'inscription : 11/08/2009

Feuille de personnage
Rang: Rang B
Affinité n°1: Suiton
Spécialité n°1: Kekkai Genkai

MessageSujet: Enma Ai [ Terminée ]   Mar 11 Aoû - 12:25

HRP:

Prénom : Inconnu au bataillon :X
Âge : 16 ans ^^
Comment avez-vous connu DOS ? En cherchant un fofo accueillant, et j'espère d'une grande convivialité x) (top site naruto vs sasuke)

RP:

.:°Nom de Famille / Prénom °:.
Enma est le nom (de scène) dont elle a hérité de sa grand-mère à sa naissance, grand-mère connu pour son talent artistique elle était comédienne dans une comedie musical assez connu à son époque.


.:°Âge/Taille/Poids°:.
16 ans, 1m 62, et la question du poid ne se pose pas.

.:°Village°:.
Je dirais certainement Konoha en tant que Genin mais c'est à vous de décider =)


.:°Physionomie °:.

La belle et rayonnante Enma est difficilement reconnaissable lorsqu'elle se fond dans la masse, se mélangeant très facilement avec la populace des villes -qu'elle a parcourues - elle s'efforce de contrôler, dans l'optique d'une discrétion maximale, un sourire hypocrite qu'elle adresse à chaque passant/piéton qu'elle croise. Néanmoins, la première chose que l'on constate en la regardant, c'est, bien évidemment ; ses yeux safran en forme d'amande, là où des milliers de ses conquêtes se sont perdues... Malgré cet avantage que l'on peut qualifier de "prédominance" vis-à-vis des autres femmes, Enma n'est pas une grande séductrice et préfère se laisser charmer.

Arborant sa seizième année d'existence, la belle mesure vers les un mètre soixante-deux centimètres pour un poids proportionnel à sa taille. Sa chevelure verdâtre en laisse plus d'un perplexe et accentue sa singularité naturelle. Les traits de sa petite bouille restent assez fins, un visage sans acné, assez idyllique pour une adolescente perturbée par la puberté. D'ailleurs la belle a été quelque peut chamboulée par les modifications, aussi bien physiques que mentales au début de sa puberté. Elle se met donc en valeur pour plaire à certains jeunes hommes plus vieux qu'elle... En dépit de cela, sa beauté reste tout de même naturelle et non stéréotypée comme le reste des filles de sa connaissance.

Quant à son goût vestimentaire, la belle suit la mode. Elle s'est affublée d'une combinaison blanche dont le haut est resserré et assez large au niveau des poignets. Le pantalon est nacré, moulant son postérieur ainsi qu’une partie de ses cuisses. A la fin de ses cuisses, le tissu devient aussi assez large pour admirer et laisser place a ces bottes blanches qui lui arrivent jusqu'aux genoux, on appelle cela un effet de mode. Bien qu'elle soit parfaite, il y a un petit bémol : une cicatrice parcourant la totalité de son dos est le témoignage de son histoire et le seul souvenir qu'elle est gardée de cette nuit là.



.:°Psychologie°:.

Que dire d'une adolescente à qui on a gâché son enfance ? Possédant un ego disproportionné à son corps, la belle garde une grande part d'hypocrisie vis-à-vis des choses que l'on nomme humain, tout particulièrement des hommes. On peut cerner deux comportements différents en elle (défaut:) ; son impulsivité ainsi que son côté bestial, tel un félin, elle se précipite sur ses proies en ne leur laissant aucune chance de survie, aussi bien dans sa vie amoureuse que dans sa vie professionnelle. Bien qu'elle soit farouche et indomptable, il y a aussi une autre facette cachée en elle (qualité: ), qu'elle garde enfouie dans les abîmes de ses sentiments. Elle reste assez câline et aime aider certaines personnes souffrantes, assez compatissante aux malheurs des autres fera son malheur. Malgré les chocs qu'elle a subis dans son enfance, elle reste apte à aider un ami mentalement. Son unique peur réside dans le corps de tout être. Elle s’appelle hémoglobine, sans nul doute à cause des souvenirs qui la hantent chaque soir dans ses songes. Pourtant, lors des combats, elle reste stoïque et ne montre aucune émotion aussi bien négative que positive. Il serait aisé de qualifier Enma comme une détraquée, une psychopathe ayant dérapée suite à un traumatisme, une expérience survenue au cours de son enfance qui aurait fait cette femme paradoxal. Cependant, les points de vue sont contrastés. D'un côté Enma est une sauvageonne, une femme indomptable voire violente sur les bords et d'un autre, elle est la douceur et la bonté absolue. Voilà donc comment est le caractère si mystérieux de la belle.


Aime :Elle s'aime sois même

N'aime pas :Les moches

Nindô : Sexe, drogue & Trahison

.:°Élément historique °:.

Dans un château reluisant de richesse, au coeur de ce magnifique domaine, une femme exprimait par des cris toute la souffrance qu'elle subissait. Allongée sur un lit en baldaquin, des draps blancs en soie, synonyme de pureté et d'innocence, recouvrait son corps transpirant. A un rythme régulier, une dame aux cheveux roux et au corps quelque peu enveloppé lui répétait "pousser". Facile à dire mais difficile à faire, comment pouvait-on rassurer une femme qui éprouvait la plus grande souffrance qu'elle n'ait jamais ressenti durant son existence avec un mot aussi rudimentaire que pousser ? C'est un cri, plus précisément un vagissement, qui vint stopper les activités de toutes les personnes se trouvant dans la pièce. On pouvait d’ores et déjà voir une quiétude s'emparer des traits du visage de la jeune femme, au coin de ses lèvres un sourire satisfait mit un terme à deux heures de travail acharné. Éreintée, elle ne put sortir qu'un soupir de soulagement.

Sage-Femme :" Voilà, c'est une belle fille, déclara la sage-femme, Avez-vous choisis le prénom de ce petit bout de chou ? "

Le Père : "E..." avant même de débuter sa phrase, quelqu'un vint la lui couper !

La mère : " En...Enma, la belle Enma Ai, comme ma grande, et belle mère ... " coupa l'ex femme enceinte essoufflée par le travail qu'elle venait d'accomplir...

Il faut savoir que la mère d'Enma, Hana la grande comédienne internationale, n'est pas une maman modèle. Au contraire, cette charmante créature aux abords de bimbo sans cervelle n'est strictement intéressé que par la puissance et la richesse qu'elle peut obtenir grâce à son entourage. C'est ainsi qu'elle s'est mariée avec Akihito, le père d'Enma, provenant d'une prestigieuse famille de ninja, simplement pour pouvoir exercer une pression sur certaines personnes, en particulier ses concurrentes du 7ème art. Quant à son père, Akihito, il est l'opposé de sa mère ; attentionné, clément et affectueux, il sera toujours là pour Enma, dans n'importe quelle situation et quoi qu'il lui arrive. Voilà la plus grande famille d'Iwa, une famille qui attire les convoitises aussi bien à l'extérieur, qu'à l'intérieur du village.
_______________________________________________________

Quelques années plus tard, la belle Enma avait bien grandit. Agée de 10 belles années, la belle avait déjà en tête des idées biens précise de ce qu'elle souhaitait faire ; être une légende (ninja) vivante à Iwa, comme son père. Malheureusement pour elle, ce n'était pas ce qu'Hana ambitionnait pour sa progéniture, elle désirait que sa fille poursuive la tradition des mères-filles comédiennes. D'ailleurs, la mère, la grand-mère, l’arrière grand-mère et ainsi de suite, étaient mondialement connues pour ça. Voila donc l'objet de la perpétuelle dispute entre la mère et la fille. Bien que le père soit enchanté que sa fille suive son chemin et surtout que quelqu'un puisses tenir tête à Hana. Cependant, il n'aimait pas les voir se quereller et il leurs proposa la solution adéquate pour qu'elles soient en accord parfait : Aller à l'académie la semaine et suivre des cours de comédie le week-end. Elles acquiescèrent toutes les deux.

Bien que la belle se voua surpasser son père, elle n'en avait pas les moyens. Enma était inférieure aux autres ninjas de l'académie même si elle travaillait dur... De plus, elle était dotée d'un pouvoir héréditaire unique en son genre, la manipulation du Cristal, Shôton. Au grand dam de la jeune fille, le seul domaine où elle était douée n'était 'autre que la comédie... Art qu'elle méprise tant... Sa mère quant à elle, jubilait de voir son héritière du métier être avantagé dans cette compétence, elle pensait qu'elles pouvaient exceller ensemble pour écraser la concurrence comme de vulgaires insectes. Malgré sa faiblesse dans les arts ninjas, la belle ne perdit pas espoir et demanda à son père de l'aider, ce qu'il fit. Malheureusement, lui aussi dépassé par l'infériorité de sa fille et ne pouvait rien y faire. Il lui conseilla de devenir comédienne, ce qu'elle refusa illico. Il lui dit que la seule manière de prouver, à lui et ainsi qu'aux professeurs de l'académie, qu'il y a un espoir pour qu'elle puisse devenir un ninja, elle devait maitriser une technique de rang A ; Shôton, le Dragon de Cristal. Il ajouta ensuite qu'il lui laissait un délai d'un mois, elle approuva avec le sourire.

Le défi était lancé. Bien qu'il soit redoutable, Enma n'allait pas abandonner, même si elle devait en mourir.



Avez-vous lu les règles ? Ryo OK


Cette présentation est dans un autre fofo, et si vous voulez que je vous prouve que c'est bien moi pas de saucisse x) *qu'est que j'suis nul en jeux de mots >____>*


Dernière édition par Enma Aii le Lun 31 Aoû - 21:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enma Ai
Genin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 25
Date d'inscription : 11/08/2009

Feuille de personnage
Rang: Rang B
Affinité n°1: Suiton
Spécialité n°1: Kekkai Genkai

MessageSujet: Re: Enma Ai [ Terminée ]   Jeu 27 Aoû - 16:15

Un début d'après-midi assez mouvementé pour la séduisante Enma, en effet depuis un mois elle s'était auto-administré un entraînement rigoureux, drastique, en soi un entraînement difficilement supportable pour ce chérubin. Le délai était arrivé à son échéance et pourtant Enma n'était pas prédisposer à dévoiler ce qu'elle avait assimilé durant ce mois éreintant, cependant elle en était bien plus qu'oblige si elle voulait impressionner son géniteur ainsi que ses professeurs et vouloir devenir Genin. Une difficulté au summum pour un corps si petit, voilà le challenge que lui avait lancé son père et qu'elle devait relever, un moment crucial dans sa vie de ninja, si elle échouait elle avait l'obligation de suivre sa mère et d'être une comédienne bien qu'elle déteste le milieux artistique. C'était un engagement auprès de son père et elle n'est pas du genre à ne pas tenir parole. Le moment temps attendu arrivait discrètement, sans bruit et caresse tendrement; le passé, le présent et le futur de la belle... Ça y est elle allait enfin montrer de quoi elle était capable...

Tandis que le soleil darde les rayons du soleil qui eux se frayent un chemin dans les nuages grisâtres pour enfin succomber à la peau de la charmante Enma. Celle-ci est prise de multiples tensions incontrôlable, des perturbations physiques et mentale qui frôle les convulsions, un supplice physiques qu'elle éprouve seule, une âme esseulé face à une anxiété redoutable. Respirant profondément elle s'octroie un moment de quiétude absolu d'une durée éphémère rapidement anéantit par les regards critiques lancés par les professeurs. Une brise fraiche pleine d'engouement de réussite lui distribue l'espoir de réussir. Elle se met en position pour accomplir la technique, la belle se concentre. Pendant qu'elle malaxe son chakra, l'énergie circule harmonieusement dans son corps et soudainement un afflux s'accumule dans les mains d'Enma, un travail d'un mois allait aboutir en quelques secondes...:

Shôton, Shuriken géant des huit hexagonales


Enma lève la main brusquement un petit shuriken composé de chakra se crée dans la main droit de la belle Enma... Sans hésitation elle lance le shuriken foudroyant l'air pour arriver à sa cible... Elle se dresse timidement et guigne rapidement les juges de la scène... Des regards insatisfaits se dessinent sur leurs faciès, elle n'a pas obtenu l'effet escompté... Un des professeurs s'approche d'elle, la toise, il laisse s'écouler une courte durée de suspens et d'angoisse puis décide de l'achever....:

Tu a échoué, tu t'en doute bien...

Les mots ; déception, dépité, démoralisé et anéanti se glissent lentement sur les paupières de la belle, s'incrustent sur les fossettes de ses joues... Se collent à son corps pour lui enlever tout espoir... Le temps s'est arrêté brusquement, tout parait plus lent... Elle n'arrive plus à ouvrir la bouche, sans doute trop offusquée. Elle voulait s'effondrer sur le sol, sangloter comme un enfant qui avait perdu son rêve, chialer toutes les larmes de son corps...Mais elle ne voulait pas donner satisfaction aux professeurs, la satisfaction d'avoir raison...
Son père l'attendait sur le palier du Chateau, tout souriant... Sans même le regarder, sans même lui adresser la parole, la belle prend le chemin direction son antre, son jardin secret, sa chambre. Il a saisi, elle n'a pas réussi... Cela va faire six heures qu'elle est enfermée dans sa chambre, on l'entend, elle pleure toutes les larmes de son corps... Sa mère et son père ne sont pas allés la voir par peur de froisser sa fierté...

Elle admire la lune étincelante, les milliers d'étoiles, des astres magnifiques, elle se laisse emporter par leur mélodie silencieuse... Un vent frais, léger et régulier entremêlent les arbres et les démêlent, il s'en dégage une odeur particulière, l'odeur de la vie... L'odeur de la nature... Elle a réussi à apaiser la douleur... Elle se laisse tomber sur son lit, sur ses draps en soie... Elle ferme les yeux... Et commence à s'endormir...

Soudain !

Elle entend un hurlement, se cri aigu, ça provenait de sa mère elle le reconnaîtrait entre mille... Elle se lève et sort précipitamment de la chambre, toutes les lumières sont éteintes, elle se cogne contre les murs... Elle décide de longer les parois de la maison, dix minutes après elle arrive enfin devant la porte de la chambre de ses parents... Cette porte est entrouverte... Ses iris restent immobiles, son cœur ne battait pratiquement plus, tel une statue de glace elle regarde par de là, la porte entre ouverte, puis, elle voit, un homme s'approcher de son père, une machette à la main il attrape les mains d'Akihito et d'un coup sec le les lui coupent... Les mains tombent dans un bruit sourd, du sang s'écoulent jusqu'aux pieds d'Enma... L'inconnu déshabille le père... Akihito est nu... La scène est totalement incompréhensible... L'étranger lâche sa machette pour attraper un kunai dans son étuis, il se met à entailler le torse d'Akihito, tout en l'incisant lentement il descend jusqu'à atteindre les parties intimes... On peut entendre un rire sadique sortir de l'homme, il est tout excité... Il attrape l'organe de reproduction chez l'homme d'Akihito et le sectionne petit à petit...Akihito hurle de souffrance, il pleure... L'homme se relève fier de lui, lache l'organe d'Akihito et comme si le père n'était d'aucune utilité, il enfonce la lame dans la cervelle du jouet sexuel(= le père)... Il enfonce une nouvelle fois, puis deux, puis trois, plus il enfonçait la lame plus Enma était taché de sang, des morceaux de cerveaux s'écrasent sur son visage et c'était là qu'elle venait de se rendre compte qu'elle avait avancé inconsciemment dans la pièce... Elle se jette sur le cadavre de son père dans une once d'espoir qu'il se réveil, mais le cauchemar ne venait que de commencer... Sa mère c'était mis à crier : "SORT DE LA ENMA, DÉGAGE" un homme la tenait. Hana avait crié pour rien le plus pervers des deux attrapa sa fille par les cheveux, il lui arrachaient littéralement ses cheveux... L'autre inconnu attache les mains d'Hana, la lance violemment sur le lit conjugal... Il ôte rapidement ses vêtements, se met sur Hana et commence à la violer, après avoir fini c'était au tour de celui qui tenait Enma, il ordonna à son compère de mettre nue Enma, ce qu'il a fait aussitôt... Enma ne pleure pas... Elle souffre intérieurement... Il s'apprête à la violer, mais il a oublié son jouet, un autre kunai... Il s'arme et commence à enfoncer la lame sur les cuisses d'Hana, entaillent entièrement ses cuisses... C'est un peux ses préliminaires à lui. Son confrère se met à toucher le corps pur d'Enma... Et d'un coup- l'homme sur Hana -lève le bras et plante la lame dans l'organe d'Hana... Celle-ci ne hurle pas, elle gueule, elle braille...
Et c'est là, qu'Enma aperçoit la machette, elle peut l'atteindre... Elle ne se fait pas prier, très rapidement elle se dégage de l'étreinte avec le malfaiteur en le mordant et attrape l'arme blanche, assez surpris celui-ci n'a pas le temps de bouger qu'Enma en concentrant son chakra sur ses mains, de toutes ses forces plantes l'arme sur le cou, elle continue sa course en arrachant la trachée et laisse la lame ainsi... Elle se retourne prend le kunai à terre qui a servis à mutiler son père et se dirige vers le pervers pour sauver sa mère, mais il est trop tard... Un kunai et planter sur l'un des artères, plus précisément l'artère thyroïdienne inférieure... Elle recule lentement puis décide de fuir, l'homme la poursuit... Enma a un avantage, elle connaît la maison et disparait derrière la porte en courant...Elle entre dans sa chambre elle s'affuble très rapidement des premiers vêtement qu'elle peux voir... On pouvait entendre les pas sauvage de l'inconnu... Elle sort sans faire de bruit tâte les murs, les parois de la maison pour essayer de trouver une sortie, elle espère, par chance de ne pas tomber nez à nez avec le truand... Elle réussit à trouver la sortie... Elle se presse alors d'aller en ville mettre au courant le Kage et les Anbus du village... Ils la mirent en sûreté...

Après quelques jours la belle surpris une conversation entre le Kage et ses Anbu...

[...]L'hypothèse que c'est la petite qui a pu faire se massacre n'est pas à écarter, garder un oeil sur elle...

Elle décida de fuir, le lendemain à l'aube elle suivrait le vent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryo no Hebi
Hokage - Admin Associal
avatar

Masculin
Nombre de messages : 213
Age : 28
Rang : Rokudaime
Date d'inscription : 27/10/2008

Feuille de personnage
Rang: Rang S
Affinité n°1: Suiton
Spécialité n°1: Taijutsu

MessageSujet: Re: Enma Ai [ Terminée ]   Mar 1 Sep - 1:17

Même si pas mal de fautes d'orthographes sont toujours là. J'apprécie que tu l'aies retravaillé.

Donc Genin, comme tu me l'as demandé mais de rang B. Bonne chance pour ta fiche technique. L'équipe reste à ta disposition pour les questions éventuelles. Wink

Rang B : 18 techniques maximum / 3 de rang B / 4 de rang C / 5 de rang D / 6 de rang E (2 affinités, 2 spécialités)

_________________