Dreams Of Shinobis



 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Deux ninjas, des beignets et du saké (PV Kyo Subatshi)

Aller en bas 
AuteurMessage
Minomura Shigeru
Anbu - Modo Pervers
avatar

Masculin
Nombre de messages : 91
Age : 23
Rang : ANBU
Date d'inscription : 16/07/2009

Feuille de personnage
Rang: Rang A
Affinité n°1: Katon
Spécialité n°1: Kekkai Genkai

MessageSujet: Deux ninjas, des beignets et du saké (PV Kyo Subatshi)   Mer 29 Juil - 11:52

Shigeru revenait d’une mission d’assassinat à Kusa no kuni. Seulement, cela faisait longtemps qu’il n’était plus venu à Hi no kuni, et il décida alors d’aller à Konoha, surtout pour y manger des spécialités et… Enfin bon, voilà.
Le décor changeait radicalement du désert brûlant de Kaze no kuni. Ici, tout était arbres et fraîcheur. Les oiseaux chantaient, l’herbe mouillée glissait sous ses pas, le soleil se reflétait sur ses armes qu’il n’avait pas pris la peine de cacher.
Il espérait seulement que, comme il revenait de mission et avait sa tenue d’assassinat ainsi que toutes ses armes, les ninjas de Konoha ne l’arrêterait pas. Après tout, il venait avec des intentions pacifiques. Mais ces derniers temps, la méfiance était de mise, avec tout ces Nuke-nins et Akatsuki. C’était plus embêtant que les guerres déclarées entre pays. Au moins, on savait sur qui on devait taper. Bon, là aussi, mais ce n’était pas pareil.

Un chien passa en courant devant lui, revint sur ses pas, et s’assit en le regardant. Le clan Minomura avait une très grande affinité avec les animaux, surtout avec les faucons. Il s’approcha du chien et lui caressa la tête. C’était un labrador encore jeune, à en juger par sa taille. Son poil était beige et ses yeux marrons. Son faucon, Akahane, décolla de son épaule et vint se poser doucement sur le dos du chien, avant de revenir sur l’épaule de Shigeru et de lui mordiller doucement l’oreille. Le chien ne semblait pas avoir de maître et Shigeru décida de l’adopter. Si ça continuait ainsi, on n’allait pas tarder à le reconnaître au nombre d’animaux qui le suivait. Mais ce chien était tellement mignon, et il ne résistait pas aux animaux. C’est en eux qu’il avait le plus confiance, même s’il croyait en ses camarades humains.



« Comment vais-je t’appeler ? Ce nom, Mirai, te plait-il ? »


Le chien aboya d’un air joyeux et sautilla autour de Shigeru qui caressa la tête de l’animal. Les trois compagnons repartirent alors mais s’arrêtèrent rapidement peu après. Une délicieuse odeur de viande grillée, avec des légumes frits et du pain fraîchement préparé. Ah, quel joie d’avoir un odorat sensible. Ces odeurs chatouillaient leurs narines et leur mettaient l’eau à la bouche. Mais que dirait ces gens en voyant débarquer un ninja armé, d’un pays étranger qui plus est ?


« Tant pis, on continue, Konoha n’est plus très loin. On mangera là-bas. On ira manger des nouilles chez… Mince, comment il s’appelle déjà ? Il fait les meilleures nouilles du pays, d’après ceux qui y sont déjà venus. »


Une légère brise souffla entre les arbres, mais des nuages arrivaient, commençant à cacher ce magnifique soleil. Ils accélèrent le pas, pour éviter d’être surpris par la pluie. Et enfin, ils arrivèrent devant les murailles du village.
Il alla dans un coin sombre et :



« Ninpô hayabusa no henge no jutsu. »


Il se transforma alors en ninja de Konoha et passa devant le poste de garde sans se faire remarquer. Il prit ensuite la direction de l’échoppe de nouilles où il s’installa et commanda trois gros bols. Il en donna un à son chien et un autre à son faucon, et tous trois mangèrent de bonne appétit, avant d’en recommander encore et encore. Enfin, après son sixième bol, Shigeru paya et alla se promener un peu dans Konoha. Là encore, fidèle à sa réputation, il acheta plein de gâteaux, qu’il partagea avec ses animaux, devant les passants stupéfaits de le voir manger autant. Ah manger, un des grands plaisirs de la vie.

Mais il ne pouvait rester longtemps, après tout, il était censé se trouvait sur le chemin du retour pour faire soin rapport à son supérieur, qui n’apprécierait certainement pas qu’il soit passé à Konoha sans autorisation rien que pour manger.
Le Seigneur de clan se leva alors et ressortit du village. Il brisa le jutsu de transformation et s’allongea derrière un arbre, histoire de dormir un peu avant de repartir. Seulement, il entendit un bruit de pas s’approcher de lui. Méfiant, il posa la main sur la poignée d’un de ses katanas et regarda l’homme s’approcher. C’était un ninja de Konoha, probablement un Jûnin. Il lâcha son katana mais resta sur ses gardes, avant de demander d’une voix autoritaire :



« Homme, qui êtes-vous ? »

_________________
Thème musical de Shigeru (Edenbridge - Cheyenne spirit]

Un jour, je devrai partir. Abandonner mon clan, mon village, mon honneur, ma conscience.

Ma fiche technique, tel le Titanic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Subatshi
Jounin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 32
Date d'inscription : 26/07/2009

Feuille de personnage
Rang: Rang B
Affinité n°1: Raiton
Spécialité n°1: Taijutsu

MessageSujet: Re: Deux ninjas, des beignets et du saké (PV Kyo Subatshi)   Mer 29 Juil - 12:29

Comme à son habitude, il s'était lever très tôt ce matin. Et toujours fidèle à ses occupations, il était retourner dans sa clairière pour s'entrainer. Il y resta pendant deux bonnes heures avant de faire demi-tour et de rentrer au village. Mais sur le chemin, il sentit quelque chose... Un peu comme si une embrouille se préparait quelque part. Légèrement perturbé, il continua son chemin et se décida à aller manger un petit quelque chose. Et il s'arrêta une petite seconde juste au moment où il rentrait dans l'échoppe. Sans faire plus de manière, il se dirigea sur un coin du bar pour commander un bol de ramen au porc et aux épices. Mais du coin de l'oeil, il surveillait le ninjas qui en était à son 4ème bol. Instinctivement, il sentait que ce ninja n'appartenait pas aux forces de Konoha. Et pour cause...

" Hihihihihi Attention mon petit Kyo, mon petit doigt me dit qu'on à un visiteur hihihihihi "

** Tait-toi... J'ai remarquer figure toi. Alors tient toi tranquille je vais le surveiller... **

Lorsque l'inconnu sortit, il attendit deux minutes avant de payer et de sortir à son tour. Il prit soin de le suivre de loin, préférant progresser dans la foule plutôt que sur les toits. Bien sur, les toits seraient plus facile pour l'observer, mais également plus voyant. Noyer dans la foule il était plus aisée de mener une surveillance discrète. Mais vu la manière dont il se comportait... Il n'avait jamais vu quelqu'un manger autant. 6 bols de nouilles, son poids en pâtisserie... C'était à se demander si sous le Henge ne se cachait pas une boule de bowling. Quoi que vu l'aisance des mouvements avec laquelle il tendait les gâteaux... Quoi qu'il en soit, il préférait l'alpaguer et mener son enquête au calme, aussi préféra t-il attendre que ce dernier sorte. Et il se retrouva face à un ninja de Suna. Qui venait de le repérer d'ailleurs.

« Homme, qui êtes-vous ? »

Il se contenta d'abord d'un petit Humpf rocailleux avant de ranger son Kunai.

" Je pense que vous devriez répondre en premier... Après tout, c'est vous qui avez infiltrer le village. D'ailleurs, je voit mal pourquoi un shinobi de Suna aurait besoin d'avoir recours à un Henge afin de visiter, notre alliance se portant assez bien... "

Il dévisagea longuement le shinobi de Suna avant de prendre une pose légèrement plus détendue. Après tout, il avait peut être une bonne raison. Si il était en mission officiel et qu'il était du genre à trainer les pattes... Ça lui ferait au moins une excuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minomura Shigeru
Anbu - Modo Pervers
avatar

Masculin
Nombre de messages : 91
Age : 23
Rang : ANBU
Date d'inscription : 16/07/2009

Feuille de personnage
Rang: Rang A
Affinité n°1: Katon
Spécialité n°1: Kekkai Genkai

MessageSujet: Re: Deux ninjas, des beignets et du saké (PV Kyo Subatshi)   Jeu 30 Juil - 17:15

Il émit un son rocailleux et rangea son kunai. Mirai se leva, s’approcha de l’homme pour le renifler, et alla s’asseoir à environ un mètre tout en le tenant à l’œil.


" Je pense que vous devriez répondre en premier... Après tout, c'est vous qui avez infiltrer le village. D'ailleurs, je voit mal pourquoi un shinobi de Suna aurait besoin d'avoir recours à un Henge afin de visiter, notre alliance se portant assez bien... "


Les deux hommes se regardèrent longuement. Shigeru regarda les caches potentielles d’armes sur le shinobi de Konoha, des fois que ce dernier le prenne pour un Nuke-nin. Toujours sans répondre, Shigeru ouvrit son sac et en sortit un sac de beignets à la framboise, deux verres et une bouteille de saké. Il remplit les deux verres et se leva.


« Certes, notre alliance est au mieux de sa forme, seulement, je ne devrais pas me trouver ici à l’heure qu’il est. Je reviens d’une mission de routine, et je devrais être en train de faire mon rapport à mon contrôleur de mission. Seulement, une envie subite de me rendre en ces lieux verdoyants m’a pris sur le chemin et je suis venu ici, afin de me remplir la panse de vos spécialités. Ah ! Je ne me suis point présenté. Je suis Tatsuya Nideki, shinobi de Suna. Et voici mon chien Mirai et mon faucon Akahane. »


Bien sûr, il avait menti sur plusieurs points. Tout d’abord sur sa mission, qui loin d’être une mission de routine, était en fait un assassinat ; et sur son nom, Tatsuya Nideki, une de ses multiples identités (celle-là étant celle qu’il réservait pour les cas de ce genre). En tant qu’ANBU, il ne pouvait laisser des preuves derrière lui. Et les mensonges de ceux de son grade étaient indétectables, sauf par un Kage, et encore… Et puis, rien sur son apparence ne pouvait servir contre lui. Aux yeux de tous, ce n’était qu’un simple ninja.

Il se rassit et fit signe à l’autre shinobi de faire de même. Il déplia le sac contenant les beignets et plongea dans ses pensées. Il eut une pensée amusante en pensant à son contrôleur qui devait être en train de s’arracher les cheveux. Il était habitué à ce que Shigeru n’en fasse qu’à sa tête au retour d’une mission, et ne le déclarait jamais comme déserteur, mais il n’empêche qu’il en était à chaque fois exaspéré. Il eut un petit sourire à cette pensée.
Tout en désignant d’un geste du bras le saké et les pâtisseries, il lui dit :



« Eh bien, buvez donc mon cher. Discutons comme deux vieux amis qui viennent de se retrouver »


Voyant un éclair de méfiance passer dans ses yeux, il vida son verre de saké pour montrer qu’il n’était pas empoisonné, avant de se resservir.
Raaah, le saké de Konoha, un des meilleurs à ses yeux. Cette force et cette fraîcheur. Il donnerait volontiers un œil pour une caisse de ce divin nectar.



« Vous avez de superbe choses ici. De jolies femmes, de la bonne victuaille… »


Il vida à nouveau son verre, avant de le remplir une nouvelle fois.


« Et de beaux arbres. En effet, il en manque à Suna. Pas pratique pour dormir l’après-midi. Du coup je vais sur les remparts, mais il faut dire que ce n’est pas pareil. Mais, en parlant d’arbres, vous ne m’avez toujours pas dit votre nom, à moins que je n’aie eu un accès de surdité à l’instant. »

_________________
Thème musical de Shigeru (Edenbridge - Cheyenne spirit]

Un jour, je devrai partir. Abandonner mon clan, mon village, mon honneur, ma conscience.

Ma fiche technique, tel le Titanic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deux ninjas, des beignets et du saké (PV Kyo Subatshi)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux ninjas, des beignets et du saké (PV Kyo Subatshi)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'aime deux choses
» editions des deux coq d'or
» [Collection] Nous deux
» Côte des Deux Amants, le matin, avec Annie et Danver
» Beignets de purée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreams Of Shinobis :: Konoha No Kuni :: L'entrée du village-
Sauter vers: